A partir du 1er Juillet 2017, les protéines animales transformées dérivées d’insectes et les aliments composés pour animaux contenant de telles protéines animales transformées seront autorisés au sein de l’Union Européenne pour l’alimentation des animaux d’aquaculture via le règlement (UE) 2017/893 du 24 Mai 2017.

Compte tenu de l’avis de l’EFSA du 8 octobre 2015, les espèces d’insectes suivantes remplissent les conditions de sécurité pour la production d’insectes destinés à être utilisés dans les aliments pour animaux:
– mouche soldat noire (Hermetia illucens)
– mouche domestique (Musca domestica)
– ténébrion meunier (Tenebrio molitor)
– petit ténébrion mat (Alphitobius diaperinus)
– grillon domestique (Acheta domesticus)
– grillon domestique tropical (Gryllodes sigillatus)
– grillon des steppes (Gryllus assimilis)
Les insectes doivent se nourrir de substrats qui ne comportent pas de matières issues de ruminants ou d’origine humaine (lisier).
Le substrat utilisé dans l’alimentation des insectes ne peut contenir que des produits d’origine non animale ou les produits suivants d’origine animale de matières de catégorie 3:
– farines de poisson
– produits sanguins dérivés de non-ruminants
– phosphate dicalcique et phosphate tricalcique d’origine animale
– protéines hydrolysées dérivées de non-ruminants
– protéines hydrolysées provenant de cuirs et de peaux de ruminants
– gélatine et collagène dérivés de non-ruminants
– oeufs et ovoproduits
– lait, produits à base de lait, produits dérivés du lait et colostrum
– miel
– graisses fondues

Ces aliments seront soumis aux dispositions de la directive 2002/32 qui fixe à son annexe I les teneurs maximales en substances indésirables pour les aliments des animaux.
Les protéines animales transformées dérivées d’insectes sont des matières premières, les teneurs maximales relatives aux matières premières des aliments pour animaux s’appliqueront.
De la même manière, les aliments composés contenant des farines d’insectes seront soumises aux teneurs maximales applicables aux aliments composés.
Sachez que votre laboratoire Phytocontrol est en mesure de réaliser l’analyse des substances règlementées dans la directive 2002/32.
Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.