Phytocontrol a le plaisir de vous annoncer qu’en complément de vos analyses déjà effectuées au laboratoire, le service R&D a développé une nouvelle méthode d’analyse des Alcaloïdes Pyrrolizidiniques par UFLC-MS/MS avec des limites de quantifications variant de 0.5 à 2µg/kg selon le type de matrice.
Le laboratoire est en mesure de détecter et quantifier 29 Alcaloïdes Pyrrolizidiniques dans les produits suivants: Plantes sèches, Epices, Thé, Céréales et Produits dérivés, Légumes feuilles, Miel et Compléments alimentaires.

Les alcaloïdes pyrrolizidiniques (AP) sont des toxines produites de façon naturelle par diverses espèces de plantes qui peuvent être présents dans certaines denrées alimentaires. Les AP présentent un risque pour le consommateur en raison de leurs propriétés cancérogènes et génotoxiques.

A l’heure actuelle, ces substances ne sont pas règlementées par l’Union Européenne mais elles ont déjà fait l’objet de nombreuses études/contrôles, notamment par le BFR (Institut fédéral Allemand de l’évaluation des risques), l’EFSA et la DGGRF.
Dans l’arrêté français du 24 juin 2014 établissant la liste des plantes, autres que les champignons, autorisées dans les compléments alimentaires et les conditions de leur emploi, la quatité en AP est à surveiller sur les graines et fleur de bourrache. Une restriction impose que les préparations de cette plante sont autorisées s’il peut être démontré qu’elles ne dépassent pas 1µg/kg d’alcaloïdes pyrrolizidiniques.

Les résultats d’analyse vous serons transmis dans un délai de 3 à 5 jours après réception de l’échantillon au laboratoire.

Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.