Du Perchlorate a été récemment détecté par les autorités Allemandes dans des tomates et des raisins en provenance d’Espagne.
Ces détections ont fait l’objet de notifications auprès de la RASFF (système d’alerte rapide Européen pour les denrées alimentaires).

Le perchlorate d’ammonium est un composé qui présente de nombreuses applications industrielles: transformation des métaux, pyrotechnie, traitement du papier etc. Il peut aussi se trouver dans certains engrais à base de nitrate comme le nitrate de sodium mais aussi dans les boues d’épuration et les eaux souterraines.

L’ANSES a publié en Juillet 2012 un avis sur les associations entre l’exposition aux ions Perchlorates dans l’eau de boisson et la fonction thyroïdienne. Des études expérimentales suggèrent qu’ils peuvent induire un déficit en hormones thyroïdiennes: http://www.anses.fr/Documents/EAUX2012sa0119.pdf

La NVWA, Autorité de sécurité des aliments et du consommateur au Pays-Bas a récemment mis en place au niveau national des seuils d’action pour le perchlorate sur différentes matrices. Vous trouverez ces seuils en cliquant sur le lien suivant: Seuils NVWA

La commission européenne a publié le 16 juillet 2013 un document fixant une limite générale à 0.5 mg/kg pour l’ensemble des produits alimentaires; à l’exception des agrumes, fruits à pépins, racines et tubercules, raisins de table, épinards, melons et pastèques où la limite est établie à 0.2 mg/kg et 1 mg/kg pour les légumes-feuilles (hors épinards), herbes fraîches et céleris cultivés sous serre : Guide sanco Perchlorate (juillet 2013)

PHYTOCONTROL est en mesure de réaliser l’analyse du perchlorate sur l’ensemble des denrées alimentaires ; les fruits, légumes, céréales, produits cosmétiques et produits laitiers.
L’analyse réalisée UFLC/MS/MS permet d’atteindre une LQ jusqu’à 0.005mg/kg sur certaines matrices et donc bien en deçà les valeurs indicatives fixées.
Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.