Ces derniers mois, des huiles minérales MOSH et MOAH ont été détectées dans différentes denrées alimentaires, faisant la une de l’actualité.

Pour rappel, la présence de ces substances dans les denrées alimentaires a trois origines possibles :
– une contamination provenant de l’environnement ou des lubrifiants utilisés dans les équipements
– l’utilisation volontaire d’huile minérale comme additif ou comme auxiliaire technologique
– une contamination issue de la migration à partir de matériaux et objets au contact des denrées alimentaires

Dans ce contexte et dès Juillet 2017, Phytocontrol vous annonçait le lancement d’une nouvelle méthode d’analyse des MOSH et MOAH.
La méthode développée au laboratoire est réalisée par LC/GC/FID et permet la recherche les MOSH/POSH et les MOAH de C10 à C35 avec des limites de quantification de 0.2 à 1mg/kg sur Vins, Huiles alimentaires, Produits céréaliers et dérivés et sucres.

A l’heure actuelle aucune limite n’a été fixée dans la règlementation européenne.

En revanche, le comité scientifique SciCom de l’Agence Fédérale pour la sécurité alimentaire Belge (AFSCA) vient de publier l’Avis 19-2017 dans lequel des seuils d’action pour les huiles minérales dans certaines denrées alimentaires ont été mises en place.

MOSH:
Ci-dessous, les seuils d’action fixés pour les MOSH (C16-C35) dans la partie comestible des produits alimentaires ci-dessous:
– Lait et produits laitiers: 5mg/kg
– Fruits et produits à base de fruits: 10mg/kg
– Denrées alimentaires composées (y compris les produits surgelés): 10mg/kg
– Céréales et produits de céréales: 15mg/kg
– Légumes et produits végétaux: 20mg/kg
– Racines et tubercules riches en amidon: 20mg/kg
– Snacks, desserts et autres: 20mg/kg
– Viande et produits à base de viande: 30mg/kg
– Sucre et sucreries: 30mg/kg
– Poisson et produits de la pêche: 60mg/kg
– Herbes et épices: 70mg/kg
– Graisses et huiles animales et végétales: 100mg/kg
– Légumineuses, noix et graines oléagineuses: 150mg/kg
– Oeufs et ovoproduits: 150mg/kg

MOAH:
En ce qui concerne les MOAH, l’AFSCA n’a pas établi de seuils d’action en raison des données de toxicité trop limitées à ce jour. Elle recommande cependant de se baser sur la limite fixée par le BFR à 0.5mg/kg de denrée alimentaire pour la fraction de MOAH (C16 à C35).

Vous trouverez ci-dessous l’Avis complet de l’AFSCA:

Avis 19-2017 Seuils d’action pour les hydrocarbures d’huile minérale dans les denrées alimentaires

Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Découvrez également notre nouvelle méthode d’analyse innovante des Huiles Minérales à savoir les MOSH et MOAH.