Le glyphosate est un produit phytosanitaire absorbé par les feuilles, classé dans la catégorie des herbicides. C’est un herbicide systémique non-sélectif, dit « total », le plus utilisé dans le monde pour le désherbage agricole, urbain et industriel. Il se dégrade principalement dans les sols. On le retrouve aussi dans l’eau, les rivières et dans les nappes phréatiques.

Le glyphosate peut être présent, selon les conditions, sous trois formes (acide, monovovalent, divalent) :

La LMR (Limite Maximale de Résidu) du glyphosate regroupe ces trois formes, et varie selon les matrices envisagées. Un seul cation de ses sels est réglementé à ce jour, le sulfosate.

Lors de sa dégradation, le glyphosate génère un métabolite connu : l’acide aminométhylphosphonique (ou AMPA).

Phytocontrol répond aux critères réglementaires en effectuant les analyses :

– du glyphosate (et de son produit de dégradation l’AMPA) sous accréditation COFRAC,

– du sulfosate ou cation triméthylsulfonium résultant de l’utilisation de glyphosate.