PHYTOCONTROL a le plaisir de vous annoncer que son service R&D a récemment développé une nouvelle méthode novatrice par UFLC permettant le dosage simultané des alcaloïdes de l’ergot et des alcaloïdes du Datura avec des limites de quantification de 1 à 5 µg/kg !

Le terme d’ergot fait référence aux structures fongiques de l’espèce Claviceps qui remplacent les grains sur les épis de céréales ou les graines des inflorescences de graminées et se manifestent par de larges sclérotes de couleur foncée. Ces sclérotes contiennent différentes classes d’alcaloïdes, dont les plus importants sont l’ergométrine, l’ergotamine, l’ergosine, l’ergocristine, l’ergocryptine et l’ergocornine et leurs dérivés-inines.

Les recommandations UE N°2012/154 publié le 15 Mars 2012 ont introduit la nécessité de procéder a des méthodes chromatographiques afin de rechercher la teneur de certains alcaloïdes de l’ergot non seulement dans les céréales bruts mais aussi dans les produits a base de céréales. Selon cette même recommandation, les Etats membres devraient rechercher, au moins, les alcaloïdes de l’ergot suivants :

  • ergocristine/ergocristinine,
  • ergotamine/ergotaminine,
  • ergocryptine/ergocryptinine,
  • ergometrine/ergometrinine,
  • ergosine/ergosinine,
  • ergocornine/ergocorninine.

Concernant les alcaloïdes du Datura, l’AFSSA a publié le 18 Février 2009 un avis relatif à la présence d’atropine et de scopolamine en tant que substances indésirables dans la farine de sarrasin destinée à la consommation humaine et à la pertinence du seuil de gestion provisoire proposé par la DGCCRF.

Le datura (Datura stramonium L.) est une plante annuelle herbacée de la famille des Solanaceae que l’on retrouve dans les champs et qui produit des alcaloïdes tropaniques dont les composés principaux sont le mélange d’atropine et de scopolamine qui sont des substances exerçant un effet parasympatholytique.

Dans son avis, l’AFSSA a fixé un seuil d’intervention de 100 μg/kg sur farine de sarrasin pour la somme des alcaloïdes du Datura.

Pour toutes informations techniques, tarifaires ou réglementaires, n’hésitez pas à contacter votre agence régionale PHYTOCONTROL.