Spéciation Arsenic

PHYTOCONTROL a le plaisir de vous annoncer qu’en complément de vos analyses de métaux, le service R&D a récemment développé une nouvelle méthode d’analyse de spéciation et quantification de l’arsenic par LC-ICP/MS qui vous sera proposé à partir du 1er Octobre 2014 sur toutes les denrées alimentaires y compris l’alimentation infantile.

La spéciation est une technique permettant de rechercher les différentes formes (espèces, degré d’oxydation) d’un métal présentent dans un échantillon. L’arsenic est particulièrement préoccupant en raison de la toxicité de certaines de ses formes chimiques qui ont des propriétés cancérigènes. Les principales formes toxiques sont : le pentoxyde d’arsenic ou Arséniate (AsV), le trioxyde d’arsenic ou Arsénite (AsIII), l’acide diméthylarsinique (DMA), l’acide monométhylarsonique (MMA),l’arsénobétaïne (AsB) et l’Arsénocholine (AsC). La toxicité de l’arsenic dépend de sa nature chimique, l’arsenic inorganique (AsIII et AsV) est beaucoup plus toxique que l’arsenic organique.

Les principales sources alimentaires d’arsenic inorganique sont les grains de céréales et les produits à base de céréales, les aliments à usage diététique spécifique (comme les algues), le café, le riz et les produits à base de riz, ainsi que les poissons et les légumes.

A ce jour, la règlementation européenne ne fixe pas de teneurs maximales pour l’Arsenic total ou l’Arsenic inorganique mais des discussions sont en cours au sein de la commission du Codex alimentarius afin de déterminer le besoin d’élaborer une règlementation spécifique sur le riz. La 8ème session du Codex qui a eu lieu du 31 Mars au 4 Avril 2014 n’a pour le moment pas permis de fixer des seuils en Arsenic inorganique sur tous les types de riz, faute d’accord entre les états membre de la commission.

Cependant, tous les États membres du comité ont tranché en faveur d’un seuil à 0.2mg/kg pour le riz poli qui doit être proposé à la commission. En revanche, pour le riz brut ou décortiqué, le comité n’a pu parvenir à un accord. Dans ce contexte, il a été demandé au pays producteurs de riz de fournir des données supplémentaires et un nouvel examen devrait avoir lieu au cours de la 9ème session du codex qui doit se tenir en Mars 2015.

Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.