Photo actu Bilan DGAL 2015

 

 

Le bilan des plans de surveillance et de contrôle de la DGAL sur l’année 2015 a été publié au bulletin officiel du ministère chargé de l’agriculture le 25 août 2016 .

Concernant les pesticides dans les produits d’origine végétale, les résultats obtenus révèlent une augmentation des non-conformités par rapport au bilan de l’année précédente.
Le nombre total de prélèvements analysés s’est élevé à 1432 : 706 pour le plan de surveillance (358 sur céréales, 160 sur légumes feuilles et 188 sur fruits à pépins) et 726 pour le plan de contrôle (342 sur fruits et 384 sur légumes).
Pour le plan de surveillance: 3,8% d’échantillons non-conformes contre 2,8% en 2014 et pour le plan de contrôle: 7,6 %, contre 5,6 % en 2014.
Selon la DGAL, les non-conformités peuvent être expliquées par de mauvaises pratiques agricoles : non-respect des doses maximales autorisées et/ou des délais avant récolte, utilisation de produits non autorisés sur la culture concernée, dérive de produits d’une culture sur une culture voisine, rinçage insuffisant du pulvérisateur… Quelques non-conformités seraient liées à la rémanence dans le sol de certains produits autorisés et appliqués sur la culture précédente, voire plus longtemps avant.
Parmi les molécules ayant fait l’objet de non-conformité :
– Amitraze (Poire)
– Diméthoate (Cerise, Tomate, Choux)
– Prosulfocarbe (Cresson, Pomme)
– Dieldrin (Radis, Cardon, Courgette)
– Iprodione (Epinard)
– Lénacile (Epinard)
– Chlorothalonil (Epinard)
A noter que plus de 31 % des prélèvements d’épinards se sont révélés non-conformes, dont la moitié présentant une non conformité à la LMR pour plusieurs substances actives différentes (iprodione, lénacile, chlorothalonil). Des prélèvements d’épinards ont été programmés pour l’année 2016.

Parmi les autres contrôles effectués:

– Bilan de surveillance des résidus de substances anabolisantes, interdites, médicaments vétérinaires et pesticides dans les animaux et les denrées d’origine animale.
– Bilan de surveillance des polluants organiques persistants (Dioxines, PCB, retardateurs de flamme bromés RBF, HAP) dans les animaux et denrées d’origine animale.
– Bilan de surveillance des éléments traces métalliques dans les animaux et les denrées d’origine animale.
– Bilan de surveillance des radionucléides dans les denrées animales et d’origine animale.
– Bilan de surveillance de la contamination au Bisphénol A des denrées alimentaires d’origine animale non conditionnées en conserve.
– Bilan de surveillance des phycotoxines dans les coquillages au stade de la distribution (toxines diarrhéiques DSP, Toxines amnesiantes ASP, Toxines paralysantes PSP).
– Bilan de surveillance de l’Histamine dans les poissons au stade de la distribution.
– Bilan de surveillance d’Escherichia Coli et Norovirus dans les huîtres au stade de la distribution.
– Bilan de surveillance d’Escherichia Coli producteurs de shigatoxines (STEC) dans les viandes hâchées de boeuf réfrigérées au stade de la distribution.
– Bilan de surveillance de Salmonella spp. dans les viandes fraïches de porc au stade de la distribution.
– Bilan de surveillance des contaminants dans les aliments pour animaux.

Vous trouverez le détail complet de ce bilan DGAL 2015 vers le lien ci-dessous:

Bilan DGAL 2015