Le règlement (UE) 2017/2158 établissant des mesures d’atténuation et des teneurs de référence pour la réduction de la présence d’acrylamide dans les denrées alimentaires a été publié ce jour au Journal Officiel de l’Union Européenne.

L’acrylamide est une substance se formant à partir de composés naturellement présents dans certaines denrées alimentaires, notamment l’asparagine et les sucres réducteurs tels que le glucose et le fructose à des températures supérieures à 120°C et dans des conditions de faible humidité.
Selon l’avis de l’EFSA publié en 2015, l’acrylamide a des effets cancérogènes pour tout type de consommateur.

Le règlement (UE) 2017/2158 fixe des mesures d’atténuation permettant de réduire la présence d’acrylamide dans les denrées alimentaires ainsi que des teneurs de référence. Ces teneurs de référence constituent des indicateurs de performances, elles permettent de s’assurer de l’efficacité des mesures d’atténuation mises en place par l’exploitant du secteur alimentaire.Il est prévu qu’elles soient révisées tous les trois ans.
L’application des mesures d’atténuation indiquées dans le règlement peut conduire à des modifications dans les processus de production des exploitants, de ce fait, le règlement ne sera applicable qu’à compter du 11 Avril 2018.

En Annexe I du règlement, des mesures d’atténuation sont spécifiées par type de produit :
– Produits à base de pommes de terre crues (Chips en tranche, Frites et Autres produits à base de pommes de terre coupées otenus après friture par immersion dans l’huile ou cuisson au four)
– Chips, Snacks, Crackers et autres produits de pommes de terre à base de pâte de pommes de terre
– Produits de boulangerie fine
– Céréales pour petit-déjeuner
– Café
– Succédanés de café contenant plus de 50% de céréales
– Succédanés de café contenant plus de 50% de chicorée
– Biscuits pour bébés et céréales pour nourrissons
– Aliments en pots pour bébés (produits alimentaires à faible acidité et à base de pruneau)
– Pain

En Annexe II partie A sont décrites les mesures d’atténuation pour les exploitants qui excercent des activités de vente au détail et/ou ne fournissent directement que le commerce de détail local.

En Annexe II partie B sont décrites les mesures d’atténuation supplémentaires à appliquer par les exploitants qui opèrent dans des installations sous contrôle direct et qui exercent leur activité sous une marque ou une licence commerciale. Ces exploitants doivent également appliquer les mesures en Annexe II partie A.

En Annexe III sont fixées les exigences d’échantillonnage et d’analyse.

En Annexe IV sont fixées les teneurs de références ci-dessous, vous trouverez également à titre informatif les valeurs indicatives initialement fixées dans le cadre de la recommandation 2013/647/UE afin de pouvoir identifier aisément les modifications engendrées. Les limites ayant été revues à la baisse apparaissent en bleu:

Denrée alimentaire Teneurs de référence (µg/kg) selon Règlement 2017/2158 Valeurs indicatives (µg/kg) selon Recommandation 2013/647/UE
Frites (prêtes à la consommation) 500 600
Chips obtenues à partir de pommes de terre fraîches et de pâte de pommes de terre 750 1000
Crackers à base de pommes de terre
Autres produits à base de pommes de terre obtenus à partir de pâte de pommes de terre
Pain (panification humide)
     Pain à base de blé 50 80
     Pain (panification humide) autre que le pain à base de blé 100 150
Céréales pour petit-déjeuner (à l’exception du porridge)
     Produits à base de son et céréales complètes, grains soufflés au pistolet 300 400
     Produits à base de blé et de seigle 300 300
     Produits à base de maïs, d’avoine, d’épeautre, d’orge et de riz 150 200
Biscuits et gaufrettes 350 500
Crackers, à l’exception des crackers à base de pommes de terre 400 500
Pain croustillant 350 450
Pain d’épice 800 1000
Produits comparables aux autres produits appartenant à cette catégorie 300 500
Café torréfié 400 450
Café instantané (soluble) 850 900
Succédanés de café
     Succédanés de café obtenus uniquement à partir de céréales 500 2000
     Succédanés de café obtenus à partir d’un mélange de céréales et de chicorée  (2) (2)
     Succédanés de café obtenus uniquement à partir de chicorée 4000 4000
Denrées alimentaires pour bébés, préparations à base de céréales destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge, à l’exception des biscuits et des biscottes 40 50
Biscuits et biscottes pour nourrissons et enfants en bas âge 150 200
(2) La teneur de référence à appliquer aux succédanés de café obtenus à partir d’un mélange de céréales et de chicorée tient compte de la part relative de ces ingrédients dans le produit final.

 

Les exploitants du secteur alimentaire qui produisent et mettent sur le marché les denrées alimentaires concernées doivent appliquer les mesures d’atténuation spécifiées et atteindre des teneurs en acrylamide inférieures aux teneurs de référence.

En cas de dépassement des teneurs de référence, les exploitants doivent ré-examiner les mesures d’atténuation mises en place et adapter les processus et les contrôles.

Vous trouverez l’intégralité de ce règlement vers le lien ci-joint: Règlement (UE) 2017/2158

Sachez que votre laboratoire Phytocontrol est en mesure de réaliser l’analyse de l’acrylamide sous accréditation COFRAC, les matrices concernées sont consultables via notre annexe technique COFRAC N°1-1904 disponible dans votre espace client ou sur le site internet du COFRAC.

Pour toutes informations techniques, tarifaires et/ou règlementaires, n’hésitez pas à nous contacter.